Accueil » Accès par thème » Économie et finances, fiscalité » Proposition de loi relative à la taxation de certaines transactions financières _ Texte n° 285 (2009-2010)

Économie et finances, fiscalité<<< Revenir à la liste


Proposition de loi relative à la taxation de certaines transactions financières _ Texte n° 285 (2009-2010)

M. le président. La parole est à M. François Fortassin, pour explication de vote.

M. François Fortassin. Personnellement, je peux accepter les explications de nos collègues du groupe UMP, encore qu'ils soient assez nombreux pour déléguer une douzaine d'entre eux en séance publique, sans que leur réunion de groupe ait à en souffrir. Je les inviterai cependant à faire preuve d'une prudence extrême quant à ces pratiques.

Tout d'abord, notre proposition de loi était un signe fort, au moment où le Président de la République a lui-même déclaré qu'il défendrait cette idée. Nous verrons ce qu'il en est après le sommet de Toronto !

Ensuite, bien que nous soyons un petit groupe, M. le président a très aimablement observé que nous étions aujourd'hui quasiment majoritaires dans l'hémicycle : c'est tellement rare que cela mérite d'être souligné ! Mais si l'on veut jouer à ce petit jeu, je rappelle que nous devons commencer, la semaine prochaine, l'examen en deuxième lecture du projet de loi de réforme des collectivités territoriales. Personnellement, je serai présent dès le lundi.

Plusieurs sénateurs. Nous aussi !

M. François Fortassin. Si des demandes de scrutin public sont formulées sur tous les articles et sur tous les amendements, comme le règlement le permet, nous verrons bien qui se fatiguera le premier !

Je vous inviterai donc très aimablement, monsieur le président, avec la courtoisie qu'il convient de respecter dans cette enceinte, à faire respecter les droits des minorités, surtout lorsqu'elles défendent des idées qui ne sont pas absolument stupides ! (Applaudissements sur les travées du RDSE et du groupe socialiste.)

<<< Revenir à la liste