Accueil » Projet de loi de finances pour 2016 : conseil et contrôle de l'Etat

LE TRAVAIL PARLEMENTAIRE DU RDSE<<< Revenir à la liste

Discussions générales

Projet de loi de finances pour 2016 : conseil et contrôle de l'Etat

Intervention de François Fortassin

M. le président. La parole est à M. François Fortassin.

M. François Fortassin. Monsieur le président, monsieur le secrétaire d'État, mes chers collègues, ce que je constatais avant le déjeuner reste valable, même si les rangs de notre assemblée sont un peu moins clairsemés !

Pourtant le rôle de contrôle du Parlement sur les politiques de l'État mérite toute notre attention. Nous pourrions d'ailleurs tordre le cou à quelques mauvais canards !

M. Alain Bertrand. Allons-y !

M. François Fortassin. Les élus, quels qu'ils soient, seraient une espèce très rare, de celle qui ne ferait jamais du bon travail et dépenserait toujours plus l'argent à sa disposition !

Aujourd'hui, nous avons la chance d'examiner les crédits d'une mission qui devrait être votée à l'unanimité.

Mme Michèle André, présidente de la commission des finances. Oui, on peut le penser !

M. François Fortassin. C'est assez rare ! Et il serait tout à fait normal de le mettre en exergue, de le faire savoir à nos populations, en ville ou dans nos campagnes : les élus, quelle que soit leur sensibilité, font un excellent travail, en particulier en ce qui concerne leurs missions de contrôle.

Non sans avoir salué la qualité du travail fourni par les rapporteurs, le groupe du RDSE votera, à l'unanimité, les crédits de la mission. Il vous revient, monsieur le secrétaire d'État, de faire mieux connaître le rôle des élus au plus profond de nos campagnes ! (Applaudissements sur les travées du RDSE. M. André Gattolin applaudit.)

<<< Revenir à la liste